lundi 13 juin 2011

Début de saison en demi-teinte. Les choses sérieuses commencent !

Bonjour à tous,

après de nombreuses parties de pêche depuis le début du mois d'avril voilà un premier bilan contrasté à la fois en mer et en rivière, en Bretagne et en Haute Normandie.
Pêche en mer
En Normandie, les gros bars n'étaient pas arrivés à la côte fin mai mais c'est probablement le cas à ce jour. L'eau atteint déjà 15 à 16°C malgré un rafraîchissement des températures ces derniers jours et de la pluie. J'ai loupé un joli bar de plus de 3 kg en bateau (dans 15 m d'eau à 500 m du bord... C'est près du bord mais c'est surtout les 15m de fond qu'il faut considérer) alors qu'il était bien piqué et à distance d'épuisette. Malheureusement nous avons mal géré sa saisie et c'est mon agrafe qui a cédé. C'est la deuxième fois que ça m'arrive. Aussi je recommande chaudement de bien vérifier la résistance de vos agrafes surtout (c'était le cas) quand vous pêchez au fond au jig. Il n'est pas normal que l'agrafe cède avant le fil. Je vais rédiger une note sur le montage des jigs pour éviter les nombreuses pertes.
En Bretagne il y avait déjà des bars début mai dans les vagues. J'en ai pris quelques uns de 1 à 1,5kg au tide minnow (irremplaçable!). Mais le rafraîchissement des températures les a éloigné à nouveau des côtes. Cependant, j'ai observé quelques chasses d'oiseaux (j'ai même ramené un fou de bassan à la LPO) et je pense que la nourriture est bien présente. Les maquereaux sont aussi là en quantité. L'été devrait être excellent s'il ne fait pas un temps dégueulasse comme ces derniers jours. La pluie manquant sérieusement, c'est quand même une soulagement.
Côté rivière
Les truites de mer sont de retour en haute Normandie mais leur taille me semble petite pour le moment et le niveau de la rivière est très très bas. Curieusement il y avait beaucoup d'éphémères (baetis rhodani puis de belles mouches de mai) en avril/mai et j'ai réalisé de belles pêches en sèche le soir. J'ai même piqué une fario sauvage de 38 cm.
J'ai repris ma carte en Bretagne nord mais la pêche a été mauvaise. Les gobages sont assez rares et surtout les truites sont minuscules (moins de 10 cm!). J'espérais retrouver des conditions meilleures que ce que j'avais connu dans les années 90. La présence de ces petites truites est pourtant le signe d'une reproduction naturelle efficace. Mais, étant donné la distance, je n'ai pu faire de pêche matinale ou en coup du soir. Il est fort probable que les belles truites soient très sélectives et méfiantes. Avec en plus des niveaux d'eau très bas, ce résultat médiocre n'est pas non plus une surprise.

Prochaines sorties : de retour en Normandie les prochains week-end, je vais m'attaquer aux gros bars du bord et en bateau au pied des falaises. J'ai repéré quelques postes rocheux au sondeur/GPS. Je vais aussi poser une ligne de fond en bateau pour tester des zones qui me semblent bonnes... Pour voir s'il y a de quoi faire avec des leurres plus tard ! Je vais également faire de beaux coups du soir en rivière soit en sèche pour la fario, soit en noyée ou au leurre pour la truite de mer, plus en aval de la rivière. Avec un peu d'organisation, il est possible de faire un coup du soir à la mouche sèche en amont (fario) puis de redescendre la rivière pour faire la tombée de la nuit au leurre et viser les truites de mer. Quel programme !
Les choses sérieuses commencent maintenant pour moi, j'espère que les gros poissons seront au rendez-vous !

A bientôt,

2 commentaires:

dirame mouhsine a dit…

Je suis toujours à la recherche du Bar dans la méditerranée sans résultat. quelque conseil. Merci d'avance.

Anonyme a dit…

Bravo!!! sympa